GSY REVIEW | 3DS, Wii U, Switch Mercredi 11 juillet 2018 | 15:10

GSY Review : Captain Toad

GSY Review : Captain Toad

Puzzle game sans prétention mais très sympathique, Captain Toad: Treasure Tracker n’aura connu qu’un succès limité du fait de son unique sortie sur Wii U. La bonne nouvelle, c’est que le jeu va très bientôt faire son apparition sur Nintendo Switch mais également sur 3DS, ce qui nous prouve que cette dernière n’est pas encore prête à se mettre à la retraite. C’est la version Switch que vous pourrez voir aujourd'hui sur Gamersyde avec les quelques vidéos qui accompagnent notre article.






Wingo Star

Basé sur un mini-jeu inclus dans Super Mario 3D World, le jeu met en scène un Captain Toad muni d’une lampe frontale du plus bel effet. Votre but sera d’atteindre une étoile matérialisant la fin d’un niveau, tout en essayant de récupérer un maximum de diamants, des collectibles parfois très bien cachés dans le décor. Pour progresser, vous devrez faire tourner la caméra autour du décor afin de dévoiler certains passages ou autres mécanismes que vous pourrez actionner. Niveau scénario, on est proche du néant, les enchaînements de niveaux étant un prétexte pour aller sauver la pauvre Toadette kidnappée par Wingo. Si les premiers niveaux sont évidemment très simples pour bien comprendre comment gérer la caméra et votre personnage, le level design se complexifie au fur et à mesure, même si vous ne traverserez jamais d’immenses niveaux. L’accès à certains d'entre eux dépendant du nombre de diamants obtenus auparavant, il est donc important d’essayer d’en ramasser un maximum durant votre progression.

Comme nous vous le disions un peu plus haut, la caméra joue un rôle primordial dans le jeu. Il sera donc nécessaire de bien observer les environs pour déceler les différents chemins. La variété des situations est au rendez-vous, avec des niveaux sous l’eau par exemple, qui vous feront emprunter les légendaires tuyaux si chers à notre plombier préféré, quand d’autres vous demanderont d’actionner des mécanismes faisant bouger toute une partie du décor. Autre exemple, votre route sera parfois bloquée par des rochers, vous pourrez alors utiliser des canons disposés sur des plateformes pour viser ces blocs et ainsi les détruire. Même si Toad ne dispose que de peu d’armes et qu’il ne peut pas sauter directement sur ses ennemis, vous pourrez parfois sauter d’un bloc en hauteur placé au-dessus d’un Goomba pour lui retomber sur la tête, ou utiliser la pioche pour les envoyer ad patres. Vous ferez donc face à de nombreuses situations mais ces dernières ne seront jamais infranchissables, le jeu étant globalement très simple.



Rouler son boss

Pour varier les plaisirs, vous traverserez également quelques niveaux à bord d’un wagonnet dévalant les rails à toute allure. Ici, vous devrez viser et tirer sur les diamants et autres ennemis directement depuis votre moyen de locomotion. Vous ferez également la rencontre de plusieurs boss sur votre chemin, des niveaux bienvenus qui cassent un peu la routine du jeu, même si nous aurions aimé en affronter davantage durant l'aventure. Là encore, peu de difficultés à l’horizon, la mécanique pour battre ces boss étant généralement la même, mais finalement, la facilité ne nous a pas gêné outre mesure dans un jeu de ce style. Vous devriez cependant arriver assez vite au terme de votre aventure, mais comme souvent dans les productions Nintendo, cela ne signifiera pas pour autant que vous n’aurez plus rien à faire. Des objectifs secondaires sont en effet réalisables dans chaque niveau, comme par exemple retrouver un champignon doré généralement bien caché, ou ne pas se faire repérer par les ennemis.

Sur Wii U, Captain Toad: Treasure Tracker utilisait parfaitement le concept "dual screen" de la console. En effet, lorsque vous deviez actionner un mécanisme ou manipuler un objet, il était très naturel de le faire directement sur l’écran du Gamepad en touchant les éléments voulus. En mode portable, tout cela est bien évidemment toujours possible, mais en mode docké il faudra les pointer directement sur votre TV en utilisant un joy-con ou une manette pro. Le curseur qui apparaît sur l’écran ne souffre pas de problèmes particuliers mis à part une petite latence assez peu perceptible, mais ce mode de contrôle est généralement moins satisfaisant à utiliser. Sur le plan visuel, le portage est très satisfaisant, avec du 1080p en mode dock et du 720 en mode portable, le tout étant parfaitement fluide en toutes circonstances. Dernier ajout de ce portage avec l’apparition de niveaux directement inspirés du design de Super Mario Odyssey, de quoi apporter un petit peu de nouveautés aux quelques joueurs ayant déjà terminé le jeu.


Verdict


Captain Toad: Treasure Tracker est certes un nouveau portage sur Nintendo Switch, mais c’est également un jeu très agréable, non seulement grâce à son aspect visuel enchanteur, mais également de par son concept. Trouver son chemin n’est certes jamais bien compliqué, et vous devriez voir la fin de l’aventure assez rapidement, mais cela se fera très certainement sans frustration et en vous amusant. Si le jeu n’est pas exempt de défauts et si ce manque de challenge pourra en gêner certains, la variété des situations et le level design très inspiré viennent rehausser de belle manière le résultat final, sans oublier les objectifs secondaires à atteindre. Si vous n’êtes pas encore convaincu, n’hésitez pas à télécharger la démo disponible sur l’eShop pour vous faire votre propre idée.



Les plus


+ Des graphismes très colorés et enchanteurs
+ Des situations variées
+ L’excellent level design
+ Un bon portage techniquement parlant
+ L’ajout de niveaux sur le thème de Super Mario Odyssey


Les moins


- Très peu de challenge globalement
- La maniabilité en mode dock un peu moins agréable qu’en portable
- On voit assez vite le bout de l’aventure

Switch - Gameplay 1
Switch - Gameplay 2

Tous les commentaires

Commentaire du 11/07/2018 à 16:00:01
Je me laisserais bien tenter. ^_^
Commentaire du 11/07/2018 à 16:09:43
Idem
J'avais loupé la version Wii U, du coup ...
Commentaire du 11/07/2018 à 16:49:41
Précommandé et préchargé, la démo était très simple mais bien sympa :)
Commentaire du 11/07/2018 à 18:36:34
Merci pour la critique. J'ignorais que c'était issu de Mario 3D World. J'ai bien aimé la démo mais pas suffisamment pour avoir envie de sauter le pas.
Commentaire du 11/07/2018 à 20:20:37 En réponse à Miguel
Le jeu sur Wii U était trés sympa, et le end game est bien cool lui aussi, c'était l'un de mes coups de coeur sur Wii U.
Commentaire du 11/07/2018 à 20:42:04 En réponse à Piteur_Parcoeur
Il m'intéressait à l'époque, mais n'ayant pas pris la Wii U je me rattrape sur la Switch ^^

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Tigris
    Tigris @Miguel: J'estime que les deux techniques ont des qualités et des défauts. L'avenir nous offrira bien occasions de juger de l'efficacité réelle du DLSS. (il y a 3 minutes)
  • Tigris
    Tigris @Miguel: Avec le DLSS toujours sur le bench de FFXV, on peut au contraire constater à quel point l'arrière plan est davantage détaillé. [url] (il y a 9 minutes)
  • Tigris
    Tigris @Miguel: Sur le bench de FFXV avec le TAA, les textures de roches en arrière plan sont floues. En revanche la plaque d'immatriculation est plus détaillée. [url] (il y a 15 minutes)
  • Miguel
    Miguel @Tigris: sur les comparaisons directes c'est quand même plus flou et moins détaillé, je vois pas l'intérêt :/ [url] (il y a 1 Heure)
  • Tigris
    Tigris @Yack: Le DLSS calcule la scène dans une définition inférieure (~50% de la définition cible, soit pour de la 4K : 2880x1620p) puis la convertit grâce aux coeurs tensor en 4K. (il y a 4 Heures)
  • Yack
    Yack @Tigris: J'avoue c'est vraiment pas mal. Par contre sur la vidéo le DLSS est activé avec quelle résolution ? (il y a 5 Heures)
  • Tigris
    Tigris @Yack: C'est ça et le plus surprenant c'est que le DLSS sur ce test offre plus de perfs que la 4K sans AA [url] (il y a 5 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer